Fesman 2010: Quand l'échec titille le pseudo succès