Mardi, 28 Juin 2011 16:21
Évaluez cet article
(0 votes)

Le Sénégal tenu en otage par le président Wade Favori

Mouvement de revendication des sénégalais

Le problème du Sénégal n'est pas les sénégalais mais Abdoulaye Wade et son équipe. Aujourd'hui, la révolte des millions de jeunes sénégalais est le fruit d'une gouvernance complétement à la limite de la myopie face aux nombreux soucis que traversent les sénégalais. L'heure est venue pour que ce peuple qui a toujours eu une réputation calme et posée, de s'agiter et de reprendre ce qu'il avait donné à Abdoulaye Wade et ses ministres.

 

 

Wade et les chiffres en milliards

Les sénégalais se sont finalement habitués malgré eux, aux discours du président Wade avec des chiffres en milliards. Voulant montrer au monde entier que son pays est dessus du seuil de la pauvreté, affirmant sans gène dans les grandes instances que les sénégalais ont dépassé l'autosuffisance alimentaire, déclarant à la presse internationale que le Sénégal est tellement riche qu'on peut se payer le luxe d'avoir sept merveilles. Abdoulaye Wade est devenu aujourd'hui le président le plus haï par son peuple.

Aucun sénégalais n'est toujours pas en mesure de justifier les faramineuses dépenses du Président Wade pour ses futiles projets.

Plus de 600 milliards pour l'organisation du Festival Mondial des arts nègres

Plus de 400 milliards pour un plan bidon de relance du secteur de l'électricité initié par son fils

Plus de 30 milliards pour dresser une bâtisse appelé « Grand Théatre » de dakar

Plus de 12 milliard pour la conception du Monument de la renaissance

Pour ne citer que ces projets …

Les policiers sur les garde

Aujourd'hui, tous les sénégalais crient leur ras-le-bol et attendent avec impatience 2012 pour sonner le glas de ce régime incompétent et qui ne sait jouer qu'à la sourde oreille.

 

Depuis quelques temps, les unes de la presse sénégalaise et internationale sur le Sénégal n'a pas changé. Entre « Émeutes et révoltes au Sénégal » et « Bâtiments incendiés dans les émeutes sur les coupure de courant », notre pays devient le terrain où se jouent pneus, allumettes et essence. Voilà le nouveau décors de ce pays dit de la teranga.

 

Wade qui défie son peuple

Le 23 juin 2011, tout le Sénégal est sorti dans la rue pour exiger le retrait d'un projet de loi visant à imposer une élection d'un ticket présidentiel pour les élections en février 2012. Les sénégalais ont vu venir la magouille et ont senti de loin la triche dans le jeu politique de Abdoulaye Wade. Il en a fallu de peu pour que le pays tout entier s'embrase si la loi avait été votée par les députés en majorité du camps du président Wade.

 

Aujourd'hui, des ministres et cadres de son parti politique disent n'avoir point lâcher du lest et qu'ils vont revenir pour imposer la loi même si le peuple n'en veut pas.

 

Entre discours truffés de mensonges et déclarations pour s'accuser entre eux, les ministres du Gouvernement de Wade sont devenus de vains menteurs qui finalement sont préoccupés pour sauver leur peau devant le président en conseil des ministres.

 

Pensez-vous que se barricader chez vous ou demander la protection de l'armée suffit pour continuer à abuser des sénégalais ?

 

 

Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com
Dernière modification le Mardi, 28 Juin 2011 17:10
Walid Faye

Walid Faye

" Il n'y a qu'une seule chose qui puisse rendre un rêve impossible à réaliser : c'est la peur d'échouer. "

Voilà ... Walid, toujours pour vous servir.

 

Site web: www.ruepublique.net

Denier de Walid Faye

Articles similaires (par étiquette)

Haut de la page