Les enfants de la rue seraient-ils un terreau fertile pour la violence dans les cités et le chômage ?